25 juillet 2024

Nouveau mécanisme pour les fonctionnaires
L’auto-entrepreneuriat approuvé avant fin d’année

Oualid El Mahdi Yacine annonce l’ouverture des activités économiques aux fonctionnaires publics. Des initiatives pour stimuler l’entrepreneuriat et soutenir les start-up.

Le ministre de l’Économie de la connaissance, des Startups et des Micro-entreprises, Oualid El Mahdi Yacine, a annoncé récemment à Mascara l’approbation d’un nouveau mécanisme permettant aux fonctionnaires de la fonction publique d’exercer des activités économiques dans le cadre de la formule de l’auto-entrepreneur avant la fin de l’année en cours.
Lors d’une rencontre avec des porteurs de projets innovants, des start-ups, et des entrepreneurs de la wilaya, organisée au centre des congrès « Emir Khaled » au siège de la wilaya, le ministre a précisé qu’une étude est en cours pour ouvrir l’exercice d’activités économiques sous la formule de l’auto-entrepreneur en faveur des fonctionnaires de la fonction publique. Cette mesure sera approuvée avant la fin de l’année.

Il a indiqué que ce mécanisme fait partie d’un amendement de la loi sur la fonction publique, visant à permettre aux fonctionnaires d’exercer une activité économique après les heures de travail et de bénéficier des avantages de la formule de l’auto-entrepreneur.
Par ailleurs, Oualid El Mahdi Yacine a annoncé que son ministère ouvrira bientôt des centres de développement de l’entrepreneuriat au sein des instituts nationaux spécialisés en formation professionnelle, afin d’élargir la formation entrepreneuriale aux stagiaires de ces établissements. Il a également mentionné le lancement d’une plateforme numérique sur la sous-traitance avant la fin de l’année en cours.

Le ministre a aussi annoncé le prochain aménagement de deux espaces dans les communes de Sig et de Mascara pour abriter des start-ups, en collaboration avec les autorités de la wilaya.
Enfin, le ministre a présidé la cérémonie d’ouverture du salon régional de commercialisation des produits des bénéficiaires du dispositif de microcrédit, une initiative de la Direction générale de l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM), qui se tiendra sur trois jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *