24 juillet 2024

Suite au gel des taxes, augmentation de la vente en ligne des téléphones portables et matériels informatiques

La vente en ligne des téléphones portables et matériels informatiques à usage personnel a connu une augmentation significative durant les dernières semaines. Une augmentation favorisée par la décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de supprimer les taxes et droits de douane introduits par la loi de finances 2022, appliqués aux achats en ligne des téléphones portables et matériels informatiques à usage personnel.

Pour rappel, c’est lors d’une réunion du Conseil des ministres que le Président Tebboune a instruit le gouvernement de supprimer tous les impôts et taxes sur le e-commerce, les téléphones portables, les matériels informatiques à usage personnel comme les micro-ordinateurs et les startups en se contentant des tarifications réglementées.

Cette mesure aura permis de booster la vente des téléphones portables et matériels informatiques, ce qui contribue grandement à la généralisation de l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Au début de cette année, les achats en ligne avaient connu un recul inquiétant à cause des taxes imposées par la Loi de finances de 2022. Plusieurs magasins et opérateurs spécialisés dans la vente en ligne de ces produits ont failli mettre la clé sous le paillasson, n’était-ce la décision du chef de l’État.

Cela dénote de la volonté de l’Etat de renforcer et surtout de ne pas freiner l’évolution technologique remarquable que connaît l’Algérie. Un choix stratégique dans la mesure où l’État aura ciblé une catégorie de matériels et de services qui font partie des produits de large consommation.

Le gel de ces taxes et impôt devraient aussi atténuer les tensions et aider le pouvoir d’achat des citoyens, surtout dans le contexte inflationniste actuel.

A la faveur de cette décision, les ventes en ligne sont reparties en hausse, a-t-on constaté dans les magasins spécialisés dans ce créneau. Mieux encore, les gérants de ces magasins ont qualifié la décision du président de la République de « salutaire », sachant que les téléphones portables et le matériel informatique à usage personnel sont très demandés et représentent un marché qui touche la quasi-totalité des franges de la société.

C’est le cas du téléphone portable qui s’est démocratisé et qui se vend comme des petits pains, pour reprendre l’expression du propriétaire d’un magasin de téléphones portables à Mohammadia (ex-Belfort) du côté d’El Harrach. Il a fait savoir que suite à la promulgation de la Loi de finances 2022 avec toutes les taxes et droit de douane qu’elle contenait, les ventes avaient commencé à chuter du fait de la rareté de la marchandise.

Du côté des associations de consommateurs, la décision du Président Tebboune a été chaleureusement saluée, car elle a contribué de manière spectaculaire à l’essor du commerce électronique en Algérie. Mieux encore, tous les acteurs ont émis le souhait d’une révision radicale des nouvelles taxes douanières sur les colis postaux dans le cadre du e-Commerce, notamment en en ce qui concerne le matériel informatique ainsi que l’ensemble des équipements techniques et les autres accessoires.

En effet, cela sera davantage bénéfique aux étudiants qui sont les premiers utilisateurs du matériel informatique, en premier lieu les micro-ordinateurs et les tablettes. Il en est de même pour les chercheurs universitaires qui recourent aux nouvelles technologies dans leurs travaux de recherche et leurs activités scientifiques et techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *