8 août 2022

Poulson : Intel lance ses Itanium 9500

Itanium plus vivant que jamais ? Tel est le message que souhaitent faire passer Intel et HP avec le lancement de la nouvelle génération de ces processeurs « mission critique », les Itanium 9500, deux à trois fois plus performants que les modèles actuels. Les défections successives de Microsoft et d’Oracle n’entament pas la confiance affichée par Intel et HP : pour les deux partenaires, les processeurs Itanium 9500 (nom de code Poulson) lancés le 8 novembre dernier incarnent toujours, et pour longtemps, la solution de choix pour le calcul « mission critique ». Toujours basés sur l’architecture EPIC (IA-64) et de ce fait réservés aux environnements compatibles (Unix, HP UX iv3 et Open VMS courant 2013), les Itanium 9500 restent compatibles pin à pin avec leurs prédécesseurs, les 9300 (Tukwila), lancés début 2010. Cette nouvelle gamme est principalement l’occasion pour Intel de doubler de le nombre de coeurs d’exécution (4 ou 8, avec Hyper-Threading, soit 8 ou 16 fils d’exécution logiques), de revoir la fréquence à la hausse (jusuq’à 2,53 GHz) et d’améliorer la gestion des entrées / sortie (en hausse de 33% à 6,4 GT/s). S’ajoutent jusqu’à 54 Mo de mémoire cache (dont 32 Mo de cache L3), la possibilité de gérer jusqu’à 2 To de mémoire vive sur un serveur à 4 sockets, et les fonctions, primordiales dans cet environnement, relatives aux contraintes RAS (Reliability, availability and serviceability).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *