18 avril 2024

TRANSITION NUMÉRIQUE
LES ENJEUX DE LA NUMÉRISATION DANS LE SECTEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Découvrez l’engagement du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels en faveur de la numérisation, illustré par la remise du premier diplôme numérique à l’Institut de Bou Ismail. Cette avancée marque le début d’une ère de modernisation pédagogique, incluant notamment la spécialisation en cybersécurité, répondant aux besoins croissants de protection des données et des réseaux dans un monde de plus en plus connecté.

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, a mis en avant l’importance de la transition numérique dans le secteur, lors de la remise du premier diplôme numérique à l’Institut national spécialisé en formation professionnelle dédié aux technologies de l’information et de la communication de Bou Ismail (Tipasa). Il a souligné que cette étape marque un progrès significatif vers la numérisation complète du secteur de la formation.Pour le ministre, cette première remise de diplôme numérique symbolise un pas important dans la concrétisation des projets de numérisation actuellement en cours au sein des services centraux du secteur. Il a également souligné que cette avancée est précurseur d’une phase de numérisation plus large, qui touchera tous les secteurs et sera documentée et sécurisée dans un datacenter, dont le lancement est imminent.

M. Merabi a rappelé que la transition numérique est une orientation stratégique pour l’État, avec un appel pressant aux cadres du secteur pour accélérer la mise en œuvre des projets de numérisation. Il a précisé que cette feuille de route est centrée sur la gouvernance, les services numériques et la numérisation pédagogique.
En outre, le ministre a mis en exergue l’importance de la numérisation, de la modernisation et de la mise à jour des outils de gestion technique, pédagogique, administrative et financière du secteur. Il a également souligné la nécessité de moderniser le système de suivi pédagogique afin d’atteindre l’objectif ambitieux de « Zéro papier » dans les domaines administratif et pédagogique.

La visite du ministre a également été l’occasion de présenter une nouvelle spécialité lancée pour la première fois à l’Institut national spécialisé dans la formation professionnelle de Bou Ismail lors de la session de février 2024 : la Cybersécurité. Cette spécialité répond à une demande croissante de divers secteurs et entreprises économiques en raison de son rôle crucial dans la protection des données, des réseaux et des programmes contre les cyberattaques externes.
La cybersécurité est un domaine spécialisé dans la protection des systèmes informatiques, des réseaux, des données et des programmes contre les cybermenaces. Ces menaces peuvent prendre diverses formes, telles que les attaques informatiques, les logiciels malveillants, le vol d’identité, la fraude en ligne et bien d’autres.

L’objectif principal de la cybersécurité est de garantir la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données et des systèmes informatiques. Cela implique la mise en place de mesures de sécurité techniques, organisationnelles et humaines pour prévenir les attaques, détecter les incidents de sécurité et y répondre de manière appropriée.
Enfin, M. Merabi a souligné que la formation dans ce domaine est conforme aux normes internationales d’excellence et de qualité et est dispensée en partenariat avec des établissements leaders dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *