18 avril 2024

TSMC inaugure la première usine de JASM au Japon

Quelques semaines seulement après avoir dévoilé ses plans pour une seconde usine au Japon, le géant taïwanais de la fabrication de semi-conducteurs, TSMC, a officiellement ouvert les portes de sa première usine japonaise, Japan Advanced Semiconductor Manufacturing (JASM). La cérémonie inaugurale s’est déroulée le samedi 24 février dans la préfecture de Kumamoto, marquant ainsi une étape significative dans l’expansion de TSMC dans le pays du soleil levant.

Cette nouvelle installation, prévue pour entrer en production d’ici la fin de l’année, témoigne de l’engagement de TSMC à renforcer sa présence sur le marché japonais en pleine croissance. Avec cette première usine opérationnelle, TSMC compte bien répondre à la demande croissante de semi-conducteurs dans divers secteurs, notamment l’automobile, l’industrie, l’électronique grand public et le calcul haute performance.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence de hauts dirigeants de TSMC, dont Morris Chang, fondateur de l’entreprise, Mark Liu, président du conseil d’administration, et C.C. Wei, PDG, ainsi que de dignitaires japonais et des représentants des actionnaires minoritaires de JASM.
Cette initiative souligne également l’engagement de TSMC en faveur de pratiques de fabrication durables, avec un accent particulier sur l’utilisation d’énergies renouvelables et le soutien aux fournisseurs locaux.

Créée en 2021, JASM a entamé la construction de son usine en avril 2022, avec une production prévue pour fin 2024. TSMC a récemment annoncé un nouvel investissement dans JASM pour une deuxième usine, dont la construction débutera d’ici la fin de l’année, avec une production prévue pour fin 2027. Toyota Motor a rejoint les actionnaires minoritaires de JASM, aux côtés de Sony Semiconductor Solutions (SSS) et Denso.

Une fois les deux usines opérationnelles, JASM disposera d’une capacité de production mensuelle de plus de 100 000 tranches de 12 pouces, couvrant diverses technologies de traitement pour des applications dans l’automobile, l’industrie, l’électronique grand public et le calcul haute performance (HPC). L’investissement total dépassera 20 milliards de dollars, avec le soutien du gouvernement japonais, et devrait créer plus de 3400 emplois directs.
En lançant cette première usine de JASM, TSMC confirme son rôle de leader mondial dans le domaine de la fabrication de semi-conducteurs et son engagement à soutenir l’innovation technologique au Japon et dans le monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *