18 juin 2024

Célébration de la Journée mondiale « Pour un Internet plus sûr »
Sensibiliser les enfants sur les risques de l’utilisation inappropriée d’internet

Le secteur des Postes et Télécommunications lance, à partir de ce mercredi, une série d’initiatives visant à sensibiliser aux dangers de l’utilisation abusive d’Internet chez les enfants, dans le cadre de la Journée mondiale pour un Internet plus sûr, instituée depuis 2004, selon un communiqué ministériel publié mardi.

Cette démarche comprend le lancement d’une campagne nationale de sensibilisation dans les établissements éducatifs de tous niveaux, afin d’informer les élèves sur les risques potentiels associés à l’utilisation incorrecte d’Internet. Elle vise également à leur fournir des conseils pratiques pour une navigation sécurisée et responsable en ligne, en s’appuyant sur les meilleures pratiques et les recommandations dans le domaine de la protection des enfants sur Internet.

Sensibiliser les parents et les enfants aux risques numériques
L’objectif principal est de sensibiliser les parents et les enfants aux risques numériques et de les guider dans leurs activités quotidiennes en ligne. Il s’agit d’aborder de manière différente les défis de la cybernétique au sein de la famille et de favoriser le dialogue entre ses membres. La sensibilisation des jeunes internautes et de leurs familles aux droits, devoirs et responsabilités en ligne demeure une priorité absolue.

Il est crucial de noter que nos enfants et adolescents ne possèdent pas toujours les connaissances de base nécessaires pour naviguer en toute sécurité sur Internet, les exposant ainsi facilement à des risques lors de l’utilisation des réseaux sociaux, messageries, jeux en ligne et sites commerciaux.
Ces actions sont menées en collaboration avec plusieurs secteurs, notamment l’Éducation nationale, la Solidarité nationale, la Famille et la Condition de la femme, ainsi que le Commandement de la Gendarmerie nationale, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), l’Organe national de la protection et de la promotion de l’enfance (ONPPE), et Algérie Télécom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *