16 juin 2024

OpenAI, la Start-up derrière ChatGPT, sous les feux des projecteurs

La société OpenAI, pionnière de l’intelligence artificielle et créatrice de ChatGPT, est au centre de l’attention alors qu’elle serait en discussion pour une valorisation record, estimée entre 80 et 90 milliards de dollars, selon des sources du Wall Street Journal. Cette évaluation spectaculaire reflète l’enthousiasme croissant autour de l’intelligence artificielle générative, malgré une perte de 540 millions de dollars enregistrée par la société en 2022.


Si cette évaluation se concrétise, OpenAI deviendrait l’une des entreprises privées les plus précieuses au monde, un témoignage de l’ascension fulgurante de l’IA. L’opération envisagée permettrait aux employés de céder leurs actions existantes plutôt que d’émettre de nouvelles actions pour lever des fonds supplémentaires. Microsoft, qui détient déjà une participation de 49 % dans OpenAI, a investi près de 10 milliards de dollars dans cette entreprise.
Selon le Wall Street Journal, OpenAI prévoit d’atteindre un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars en 2023, avec des projections de plusieurs milliards l’année suivante. Cependant, des analystes financiers émettent des réserves quant à la pertinence de cette valorisation par rapport aux revenus réels de l’entreprise.

La compétition mondiale s’intensifie
La concurrence dans le domaine de l’IA s’intensifie, avec des géants tels que Google (projet Bard) et Meta (projet Llama 2) prenant des mesures significatives. Les entreprises chinoises, notamment Tencent, ne restent pas en retrait dans cette course effrénée à l’innovation.
Apple, un acteur majeur du secteur, ne compte pas se laisser distancer. Plusieurs équipes au sein de la société travaillent activement sur un projet interne lié à l’IA. Cependant, l’un des principaux défis qui entravent son développement rapide réside dans la garantie de la confidentialité des données.

ChatGPT face à des vents contraires
Ces derniers mois, l’agent conversationnel ChatGPT a fait face à un ralentissement de son utilisation. Bien que cette technologie suscite fascination et inquiétude, elle représente une avancée technologique majeure ouvrant la voie à d’innombrables possibilités. Pourtant, un récent sondage révèle que 52 % des Américains interrogés sont plus préoccupés qu’enthousiastes à l’égard de l’IA, marquant une augmentation de 14 points par rapport à une enquête similaire menée en décembre 2022.
Enfin, selon l’entreprise SimilarWeb, l’utilisation de ChatGPT a chuté de 10 % en juin, suivie d’une autre baisse de même ampleur en juillet. Bien que cela puisse être attribué à la période estivale, même Microsoft, qui intègre la technologie d’OpenAI dans son moteur de recherche Bing, n’a pas réussi à inverser cette tendance. Ces signaux négatifs commencent à s’accumuler, faisant naître des inquiétudes quant à une possible bulle similaire à celle de l’internet au début des années 2000.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *