18 juin 2024

LE MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR LANCE UN AMBITIEUX PROJET TECHNOLOGIQUE AU CERIST
KAMEL BADARI INITIE UN RÉSEAU DE PLATEFORMES INFORMATIQUES INTENSIVES POUR L’IA ET LE BIG DATA

Aujourd’hui, mardi 22 août 2023, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Monsieur Kamel Badari, a effectué une visite de travail au Centre de Recherche en Information Scientifique et Technique (CERIST) situé à Ben Aknoun.

En réaction à la demande croissante d’applications liées à l’intelligence artificielle et au big data, le Ministre a dévoilé la mise en œuvre d’un réseau de plateformes informatiques intensives, fédérant plusieurs universités et centres de recherche. Cette démarche a pour objectif de simplifier l’usage collaboratif de ces technologies par des étudiants, des chercheurs, ainsi que par une variété d’intervenants issus des sphères publique et privée.

Dans le cadre de cette démarche, le Ministre a donné le coup d’envoi du projet, qui débutera par la mise en place d’un réseau répartis dans les quatre régions du pays. Ce réseau sera ensuite étendu à l’ensemble du territoire, dans le but de promouvoir la simulation numérique et de favoriser l’apprentissage préliminaire de l’intelligence artificielle.
Le Ministre a également consacré une attention particulière à la question de la cybersécurité et à la protection des données. Il a examiné les services offerts par l’institution relevant du CERIST, notamment en ce qui concerne la sécurisation des systèmes d’information.

Par ailleurs, le Ministre a suivi de près l’évolution des travaux du technopole du Centre, qui s’inscrivent dans une démarche de recherche et d’innovation. Ces travaux couvrent divers domaines, notamment les médias automatisés, la numérisation, et l’intelligence artificielle. Il a également évoqué le soutien à l’entrepreneuriat et aux incubateurs d’entreprises, en mettant en avant un projet de data center conforme aux normes internationales de type « Data center TIER III ».
En outre, le Ministre s’est familiarisé avec les installations essentielles du centre de recherche, parmi lesquelles figurent l’unité de traitement graphique spécialisée dans l’intelligence artificielle, baptisée « GPU for AI », ainsi que l’étage de calcul intensif connu sous le nom de « cluster HPC, Ibn Badis ».

En guise de conclusion, le Ministre a formulé des directives visant à rendre opérationnel le centre de données TIER III d’ici le 1er novembre 2023, et à achever la mise en place du réseau de calcul intensif au plus tard le 28 février 2024. Ces mesures placent le Centre en position de leadership dans le domaine du calcul intensif et de l’informatique de pointe.

C’est quoi un datacenter de type Tier III
Un datacenter de type Tier III est une classification normalisée qui définit le niveau de disponibilité et de redondance des infrastructures d’un centre de données. Cette classification est largement utilisée pour évaluer la fiabilité et la disponibilité des centres de données.
Les caractéristiques principales d’un datacenter Tier III sont les suivantes :
Redondance N+1 : Un datacenter Tier III dispose d’une redondance de tous les composants essentiels, ce qui signifie qu’il possède des systèmes de secours pour chaque composant critique, tels que les alimentations électriques, les systèmes de refroidissement, les connexions réseau, etc. Ainsi, en cas de défaillance d’un composant, un composant de secours prend le relais sans interruption de service.
Temps d’arrêt planifié : Un datacenter Tier III autorise un temps d’arrêt planifié de moins de 1,6 heure par an. Cela signifie que des opérations de maintenance peuvent être effectuées sans affecter la disponibilité du centre de données de manière significative.
Redondance des chemins : Les chemins d’alimentation électrique et de refroidissement sont redondants pour garantir que, en cas de panne, l’équipement du centre de données reste opérationnel.
Mesures de sécurité renforcées : Les datacenters de ce niveau doivent répondre à des normes strictes en matière de sécurité physique et logique pour protéger les données et les infrastructures contre les menaces.
Monitoring en temps réel : Un datacenter Tier III doit disposer de systèmes de surveillance en temps réel pour détecter rapidement les problèmes et prendre des mesures correctives.

En résumé, un datacenter de type Tier III est conçu pour offrir une haute disponibilité, une résilience élevée aux pannes et une fiabilité accrue. Cette classification est souvent recherchée par les entreprises et les organisations qui dépendent fortement de leurs infrastructures informatiques pour leurs opérations essentielles, car elle minimise le risque de temps d’arrêt non planifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *