18 juin 2024

Commission Mixte Multisectorielle pour l’Élaboration d’une Loi de la Numérisation en Algérie

La ministre de la Numérisation et des Statistiques, Meriem Benmouloud, a annoncé dimanche dernier l’installation d’une commission mixte multisectorielle chargée d’élaborer un projet de loi de la numérisation en Algérie. Cette mesure stratégique vise à encadrer et à réguler le secteur de la numérisation, identifié comme une priorité par le gouvernement.

Lors d’une rencontre de coordination organisée par le médiateur de la République, Madjid Ammour, avec les points focaux des départements ministériels, sous le thème « La numérisation, un outil pour renforcer la coordination et assurer la qualité du service public », la ministre a souligné l’importance de cette loi qui constituera un référent juridique pour le secteur de la numérisation en Algérie.
En parallèle de cette initiative législative, le ministère s’attelle à la mise en place d’un projet tout aussi crucial : la stratégie nationale de la numérisation, accompagnée de son plan d’exécution. Ces deux projets sont conçus de manière collaborative et complémentaire.

Actualisation du référentiel national d’interopérabilité des systèmes d’information
Le ministère a déjà commencé à poser les bases de cette stratégie en actualisant le référentiel national d’interopérabilité des systèmes d’information et en lançant le premier recensement national des systèmes d’information en mai 2023. Cette opération a été suivie par des rencontres bilatérales avec tous les secteurs entre le 10 juin et le 13 juillet 2023 pour finaliser le recensement, servant de base pour la mise en place du Plan d’orientation national pour la transformation numérique.
La ministre Meriem Benmouloud a souligné que ces actions visent à mettre en place les règles nécessaires pour réussir la transformation numérique du pays, qui est en cours à un rythme soutenu. Cette transformation numérique contribuera à améliorer la performance de l’administration publique et à fournir des services publics de meilleure qualité.

Profondes mutations en cours dans le domaine de la transformation numérique
Elle a également mis en avant les profondes mutations en cours dans le domaine de la transformation numérique en Algérie, avec des projets importants axés sur la modernisation de l’administration et l’amélioration des services publics.
La numérisation vise à instaurer un nouveau modèle de gouvernance publique, en renforçant la relation entre l’administration, les citoyens et les acteurs économiques, tout en assurant des services rapides et de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs et en garantissant la transparence.
Pour soutenir ces efforts, le ministère a pris des mesures pratiques, telles que l’élaboration d’une plateforme numérique pour faciliter l’échange de documents entre les départements ministériels et la création du premier portail gouvernemental, lancé en décembre 2022 sous la supervision du Premier ministre.

Source : Algérie Presse Service (APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *