18 juin 2024

Le Gouverneur de la Bank of Algeria encourage l’innovation et la concurrence pour dynamiser le financement de l’économie

Le Gouverneur de la Bank of Algeria, Salah Eddine Taleb, a présidé une réunion avec les Banques et les Établissements Financiers dans le but de stimuler le financement de l’économie dans le cadre de la réunion trimestrielle avec les banques et établissements financiers, dont le thème principal a porté sur le financement de l’économie.

« L’analyse des tendances conjoncturelles sur la période 2022 à fin mars 2023, montre une croissance des crédits qui reste insuffisante au regard des capacités de financement de la place bancaire ». Cette constatation, partagée sur la page LinkedIn de la Bank of Algeria, met en évidence la nécessité d’améliorer et de renforcer le financement disponible dans le domaine bancaire. Cette observation reflète l’importance d’adopter des mesures stratégiques afin de favoriser une croissance financière plus soutenue et en adéquation avec les besoins économiques du pays.

Cette étape représente un tournant majeur qui nécessite une adaptation du système bancaire pour mettre en place une industrie bancaire efficace favorisant un développement durable. Cela ouvre une opportunité de créer un environnement propice à la croissance économique et au progrès financier. Le Gouverneur de la Banque d’Algérie a souligné, encore une fois, que le nouveau cadre règlementaire répondra aux innovations et aux évolutions technologiques, favorisant ainsi une plus grande concurrence grâce à l’émergence de nouveaux acteurs.

Les nouveaux acteurs sollicités
Les nouveaux acteurs dont il est question dans le texte font référence aux entités émergentes qui participent à l’industrie bancaire et financière, en apportant des innovations et des évolutions technologiques. Ces acteurs peuvent inclure des fintechs, des start-ups technologiques, des plateformes de financement participatif, des agrégateurs de services financiers en ligne, ou d’autres entreprises qui introduisent de nouvelles approches et solutions dans le domaine financier. Ils jouent un rôle clé dans la promotion de la concurrence et contribuent également à élargir l’offre de produits de financement et de services bancaires.
De plus, dira-t-il, les banques ont été appelées à renforcer et à développer leur contribution au financement de l’économie, en tirant parti de leurs conditions favorables en termes de liquidité et de solvabilité, démontrant ainsi un potentiel important dans ce domaine.

Enfin, cette réunion a permis d’identifier les actions nécessaires pour stimuler une mobilisation optimale des capacités de financement dont disposent les banques pour soutenir l’économie en favorisant l’accès aux financements nécessaires pour la croissance et le développement du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *