18 juin 2024

INDUSTRIE AUTOMOBILE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL
L’ALGÉRIE DEVRAIT POUSSER STELLANTIS A OUVRIR UN CENTRE DE DÉVELOPPEMENT LOGICIEL A ORAN

Réservée aux voitures d’exception il y a quinze ans à peine, l’informatique s’embarque désormais dans tout type de véhicules et connaît de nombreuses répercussions, de la motorisation aux loisirs numériques en passant par l’assistance à la conduite. Les constructeurs automobiles intègrent de plus en plus de composants électroniques et d’informatique dans leurs véhicules pour offrir aux conducteurs des fonctionnalités toujours plus avancées. Cette tendance a été amplifiée ces dernières années avec la montée en puissance des voitures électriques
et des voitures autonomes.

Aujourd’hui, l’informatique et l’électronique comptent pour plus de 30% du prix du véhicule et on trouve en moyenne 40 à 60 calculateurs disséminés dans la voiture et jusqu’à cent pour les modèles haut de gamme. Des capteurs les plus simples, visant à relever la température extérieure par exemple, aux commandes vocales à l’aide de son mobile ou aux véritables tablettes servant d’a ide à la conduite ou relayant les messages de caméras d’alertes intelligentes, tous les constructeurs s’inspirent des technologies et des composants issus du monde informatique pour façonner la voiture de demain. Le développement de ces technologies de l’automobile représente un enjeu économique majeur pour les constructeurs, mais aussi pour les pays qui accueillent leurs usines et centres de recherche. Cette implantation est un atout pour le pays qui souhaite développer son industrie automobile et attirer des investissements étrangers. Comment l’Algérie pourrait soutenir le développement industriel en incitant Stellantis à investir dans un centre de développement logiciel à Oran.

Aujourd’hui, avec l’installation de l’usine Fiat, et Peugeot prochainement, à Oran, Stellantis, la maison mère, devrait ouvrir un hub de développement software en parallèle de son usine de montage de véhicules. En effet,le déploiement des plateformes technologiques s’appuie sur les capacités existantes des véhicules mais aussi comment les conducteurs interagissent avec leurs voitures, et générera, selon des études, jusqu’à 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel d’ici 2030.
Le software joue un rôle déterminant dans en matière d’expérience client pour les produits et services faisant une priorité pour l’ouverture d’un Hub software à Oran et cela représente une nouvelle étape majeure dans la mise en œuvre de l’industrie automobile en Algérie.

Le site choisi, Oran, s’appuiera sur les installations de formation technique et universitaire de la région -USTO, ITO…- et intégrera de nouvelles ressources de développement software aux opérations techniques existantes de toutes les universités en Algérie en partenariat avec Stellantis pour développer un véritable écosystème à travers un plan d’intégration local, dans le cadre d’un plan visant à améliorer les savoir-faire des acteurs existants en Algérie qui a un vivier de talents en technologie et qui pourrait être exploité pour soutenir l’industrie automobile et d’autres secteurs de l’économie. Cela pourrait inciter Stellantis à envisager un centre de développement en Algérie. Elle renforcera,ainsi, ses compétences dans le domaine de l’ingénierie et du développement logiciel avec la création de ce nouveau centre à Oran portant ainsi sa présence dans le monde à neuf centres software, si cela se réalise d’autant plus que dans son plan stratégique de 2030, Stellantis a annoncé son ambition d’atteindre une capacité de production d’un million de véhicules par an d’ici 2030 dans la région Afrique et Moyen Orient, et partant réaliser une autonomie industrielle de 70%.

À savoir: qui est Stellantis?
Stellantis fait partie des principaux constructeurs automobiles et fournisseurs de services de mobilité internationaux avec ses différentes marques : Abarth, Alfa Romeo, Chrysler, Citroën, Dodge, DS Automobiles, Fiat, Jeep, Lancia, Maserati, Opel, Peugeot, Ram, Vauxhall, Free2move et Leasys. Stellantis compte maintenant huit Hubs de développement software dans sept pays .
Les développeurs de logiciels automobiles conçoivent et développent les programmes informatiques qui permettent aux différents systèmes de l’automobile de fonctionner ensemble de manière efficace et sécurisée. Ils travaillent en étroite collaboration avec les ingénieurs automobiles pour développer des logiciels pour des systèmes tels que le moteur, la transmission, les freins, l’infodivertissement, les systèmes de sécurité et d’aide à la conduite, etc. Les logiciels automobiles jouent un rôle de plus en plus important dans les voitures modernes, permettant une connectivité avancée, des fonctionnalités de conduite assistée et autonome et une efficacité énergétique accrue. Les développeurs de logiciels automobiles doivent donc être compétents en programmation et en conception de systèmes complexes, ainsi qu’en sécurité informatique pour garantir la protection des données des utilisateurs et la sécurité des passagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *