18 juin 2024

Yacine El Mahdi Oualid à Prague pour discuter des opportunités de coopération dans l’économie de la connaissance

Le ministre des Start-up, de l’Économie de la connaissance et des Micro-entreprises s’est rendu à Prague en réponse à une invitation des ministres tchèques de l’Industrie, du Commerce et de la Recherche et de l’Innovation.

Yacine El Mahdi Oualid, de l’Économie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, s’est rendu à Prague, en République tchèque, à l’invitation de Josef Sekela, ministre de l’Industrie et du Commerce, et de Mme Helena Lancsadlova, ministre des Sciences, de la Recherche et de l’Innovation, pour discuter des opportunités de coopération entre les deux pays.

Pendant cette visite, le ministre a eu l’occasion de découvrir l’écosystème des startups en République Tchèque et de présenter les avantages de l’écosystème des startups et de l’innovation en Algérie. Il a également plaidé pour une coopération renforcée dans le domaine de l’économie de la connaissance, en sensibilisant les acteurs majeurs de l’écosystème de l’innovation à Prague sur le grand potentiel économique de l’Algérie et les incitations accordées par le pays dans les domaines connexes. Yacine El Mahdi Oualid a saisi l’opportunité de la présence de ses homologues et d’acteurs clés de l’écosystème tchèque pour les inviter à découvrir l’Algérie et à participer à la 2e édition du Congrès africain des startups qui se tiendra fin 2023. Cette invitation a pour but de renforcer les liens entre les écosystèmes d’innovation des deux pays et de favoriser les échanges de bonnes pratiques dans le domaine des startups et de l’économie de la connaissance. En outre, il a profité de l’occasion pour rencontrer un groupe d’investisseurs internationaux spécialisés dans le capital-risque, les institutions émergentes, l’intelligence artificielle et l’économie numérique.

Enfin, lors d’une interview sur Radio Prague International, Yacine El Mahdi Oualid a expliqué que son objectif principal était de découvrir les opportunités de coopération dans le domaine des nouvelles technologies et de l’écosystème des startups. Il a également exprimé sa volonté de faire de l’Algérie un hub pour les startups en Afrique et de créer un accès pour les startups algériennes aux marchés européens via la République Tchèque. Un mémorandum d’entente est en cours de préparation pour faciliter la mobilité des talents entre les deux pays et permettre le partage d’expériences en matière de développement de l’innovation et de promotion des startups. Il a également partagé son retour d’expérience sur les Smart grids, un projet en cours en Algérie, et a apprécié les activités actuellement menées par l’agence CzechInvest, notamment en matière d’internationalisation et de soutien aux startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *