18 juin 2024

« Transform Africa » Summit : Construire l’Afrique numérique

Le sixième sommet annuel africain « Transform Africa » a récemment pris fin à Victoria Falls, Zimbabwe, en rassemblant des leaders politiques et économiques du continent et du reste du monde. Au cœur des discussions se trouvait la question de la manière de mettre en place des politiques favorisant la révolution numérique en cours sur le continent africain afin de stimuler son développement économique et sa souveraineté. Les participants ont discuté des nouvelles initiatives à mettre en place pour accélérer et soutenir la transformation numérique en Afrique.

Lors du sixième Sommet Transform Africa, qui s’est tenu du 25 au 28 avril dernier à Victoria Falls au Zimbabwe, le ministre de l’Économie de la Connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El Mahdi Oualid, représentant le Président de la République, a partagé les politiques publiques adoptées par l’Algérie pour construire une économie basée sur la connaissance. Il a également présenté l’expérience algérienne dans l’élaboration de politiques publiques visant à soutenir les startups et les projets innovants depuis 2020, ainsi que les efforts visant à renforcer la coopération entre les pays africains dans ce domaine.
Le thème de cette sixième édition était « connecter-Innover-transformer », avec plusieurs sous-thèmes tels que les investissements dans le numérique, le développement de l’e-gouvernement, la standardisation et l’uniformisation du marché numérique en Afrique. Le sommet avait pour objectif de discuter des moyens de tirer parti des technologies numériques pour stimuler la reprise économique de l’Afrique après la pandémie de COVID-19 et promouvoir la transformation numérique du continent.

Les participants, qui comprenaient des dirigeants africains, des chefs d’entreprise, des décideurs politiques, des experts en technologie et des innovateurs, ont discuté des défis et des opportunités de la transformation numérique de l’Afrique. Des discussions ont été organisées sur des sujets tels que l’infrastructure numérique, l’innovation, l’entrepreneuriat et la formation aux compétences numériques.

Les experts ont recommandé une approche à plusieurs facettes pour attirer des investissements dans la transformation numérique en Afrique, qui consiste à créer un environnement commercial favorable, à investir dans les infrastructures numériques, à tirer parti des partenariats public-privé, à promouvoir le développement des compétences numériques et à documenter des exemples de réussite. Les gouvernements et les entreprises africaines doivent attirer les investissements nécessaires pour stimuler la transformation numérique du continent et promouvoir son développement social et économique.
Le sommet a également abordé la question de la transformation de l’Afrique en un vaste marché numérique unique en mettant en place l’identité numérique, la fiscalité numérique et les flux de données transfrontaliers pour stimuler le commerce numérique. Les taxes numériques ont été présentées comme une source importante de revenus et un moyen de protéger les entreprises et les industries locales. Le protocole envisagé sur le Commerce Électronique de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) offre aux pays africains l’occasion d’établir un cadre juridique continental harmonisé pour l’identité numérique, les flux de données transfrontaliers et la fiscalité numérique.

Enfin, le sommet ‘ Transform Africa’ a duré trois jours et a vu la participation active des chefs d’État africains, plusieurs pays étant représentés par des délégations de haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *