16 juin 2024

L’entrée d’Arm au Nasdaq est prévue avant la fin de l’année

Le géant britannique des semi-conducteurs Arm, filiale de Softbank, a déposé une demande confidentielle d’introduction en bourse auprès de la Securities and Exchange Commission américaine. L’entrée d’Arm sur le Nasdaq, prévue avant la fin de l’année, est considérée comme l’IPO la plus importante de l’année. Softbank a déclaré que la transaction n’aura qu’un effet mineur sur ses résultats financiers, indiquant que seul une part minoritaire d’Arm sera lancée et que Softbank et son fonds Vision Fund 1 garderont le contrôle. Les estimations de valorisation d’Arm varient entre 30 et 70 milliards de dollars.

C’est l’introduction en Bourse la plus attendue de l’année. Plusieurs fois repoussée, l’arrivée du géant des semi-conducteurs Arm sur le Nasdaq devrait, sauf accident, arriver avant la fin de l’année 2023. Le groupe britannique, filiale du conglomérat Softbank, a indiqué ce week-end avoir déposé plusieurs documents confidentiels en ce sens devant le gendarme boursier américain (SEC). Il confirme ainsi sa volonté de réaliser très prochainement sa cotation.

Suite à l’échec de la vente d’Arm à Nvidia pour 40 milliards de dollars — laquelle aurait pu atteindre 66 milliards de dollars — en février de l’année dernière en raison de l’hostilité de la communauté industrielle et des instances de réglementation gouvernementales, Softbank, son propriétaire, a déclaré qu’il commencerait les préparatifs pour une introduction en bourse.
Samedi dernier, Arm a franchi une nouvelle étape en déposant une demande confidentielle d’introduction en bourse (formulaire F1) auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur des marchés boursiers américains.
Selon l’agence Reuters, Arm prévoit de placer ses actions sur le Nasdaq d’ici la fin de l’année et de lever entre 8 et 10 milliards de dollars. Même si Arm a précisé dans un communiqué que la taille et la fourchette de prix restent à déterminer, la transaction est présentée comme la plus importante offre publique initiale (IPO) de l’année. En effet, l’entrée d’ARM sur le Nasdaq sera scrutée alors que le marché des introductions tourne au ralenti.

Dans son propre communiqué, Softbank a déclaré avoir « l’intention qu’Arm continue d’être une filiale consolidée de SBG après la réalisation de l’offre publique initiale proposée » et ne pas s’attendre à « ce qu’une telle offre ait un effet significatif sur ses résultats consolidés ou sa situation financière ». Ce qui indique que seule une part minoritaire d’Arm sera lancée et que Softbank et son fonds Vision Fund 1 en garderont le contrôle.

La date de l’introduction en bourse de la filiale de Softbank n’est pas encore connue, mais les spéculations vont déjà bon train sur la valorisation du numéro un mondial des patents de propriété intellectuelle pour les semi-conducteurs. La presse anglo-saxonne l’estime entre 30 et 70 milliards de dollars.

Il convient de rappeler que le Japonais Softbank avait acheté Arm à l’été 2016 pour environ 31 milliards de dollars et que sa valorisation est estimée entre 30 et 70 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *