18 juin 2024

Une innovation révolutionnaire dans les soins de santé
Des chercheurs de l’UCSD développent des patchs électroniques pour la surveillance continue des signes vitaux

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est patch-on-neck-2154841616.jpg.

Et cela ne s’arrête pas. Des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego (UCSD) ont développé un patch électronique qui permet de surveiller les biomolécules dans les tissus profonds du corps. Des patchs cutanés révolutionnent la surveillance continue des signes vitaux et des niveaux d’activité, offrant un potentiel prometteur pour la gestion des maladies chroniques et la détection précoce de conditions graves. Les capteurs portables de nouvelle génération combineront des mesures biochimiques et physiologiques.

Des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego (UCSD) ont développé une innovation révolutionnaire dans le domaine des soins de santé. Publiée dans ‘Nature Communications’ en décembre 2022, cette technologie permet une surveillance continue des signes vitaux et des niveaux d’activité grâce à des patchs électroniques souples et flexibles qui peuvent être appliqués sur la peau.

Surveillance Online des signes vitaux
Ces patchs cutanés portables offrent de multiples possibilités, notamment la gestion des maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiaques, ainsi que la fourniture de rappels pour prendre des médicaments ou faire de l’exercice. De plus, ils permettent également de surveiller les taux d’hémoglobine pour aider à diagnostiquer et gérer des conditions telles que l’anémie. Équipés d’une imagerie photo-acoustique permettant une cartographie tridimensionnelle des biomolécules, y compris l’hémoglobine, avec une résolution spatiale submillimétrique dans les tissus profonds, ces patchs offrent une surveillance précise et continue.
Ce patch électronique peut surveiller les niveaux d’hémoglobine dans les tissus profonds, fournissant ainsi des informations cruciales sur le risque de maladies chroniques telles que les tumeurs malignes, le dysfonctionnement des organes et les hémorragies cérébrales. Les chercheurs soulignent que cette innovation a un grand potentiel pour la surveillance étroite des groupes à haut risque, permettant des interventions rapides dans les moments urgents.

Un patch de diagnostique
Une des principales avancées de cette technologie réside dans sa capacité à remplacer les méthodes de diagnostic à court terme et coûteuses telles que l’IRM et les rayons X, grâce à sa capacité de surveillance à long terme des tissus profonds. Utilisant des transducteurs à ultrasons et des diodes laser à émission de surface à cavité verticale (VCSEL) pour détecter les biomolécules dans les tissus profonds du corps, cette innovation ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine des soins de santé.
Enfin, le marché mondial des patchs électronique connaît une croissance exponentielle, avec une estimation de 8,65 milliards de dollars en 2021 et une prévision d’atteindre 26,89 milliards de dollars d’ici la fin de 2031, soit une croissance estimée de 11,06% sur la période 2022-2031. Cette nouvelle technologie prometteuse a le potentiel d’avoir un impact significatif dans le domaine des soins de santé, offrant une surveillance à long terme car le premier objectif est de permettre aux médecins de découvrir et de prévenir plus tôt les événements indésirables, d’améliorer la santé de leurs patients et de sauver des vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *