18 juin 2024

La concurrence s’intensifie dans la course à l’IA pour la recherche en ligne
Samsung met la pression sur Google

Google travaille sur son projet ‘Magi’ pour contrer la décision de Samsung de passer à Bing, avec un lancement initial prévu aux États-Unis et jusqu’à 30 millions d’utilisateurs d’ici la fin de l’année.

Google est sous le choc alors que Samsung envisage de passer à Bing comme moteur de recherche par défaut sur ses téléphones Galaxy. La course pour la suprématie de l’intelligence artificielle dans la recherche en ligne s’intensifie, avec le récent lancement de Bing alimenté par ChatGPT, ce qui met Google dans une position difficile. Samsung, l’un des plus grands fabricants de smartphones au monde, est en pourparlers avec Microsoft pour adopter Bing comme moteur de recherche par défaut sur ses appareils Galaxy, y compris les smartphones et les tablettes Android.

Google, qui compte actuellement plus de 160 concepteurs, ingénieurs, cadres et autres membres du personnel travaillant sur son projet ‘Magi’, a invité ses employés à tester l’IA ‘Magi’ sur son moteur de recherche rapidement, avec un lancement potentiel en mai 2023. Magi offrira une expérience utilisateur plus personnalisée que le service actuel de Google, mais avec des fonctionnalités limitées lors de son lancement, suivi de mises à jour cet automne.

Google croit fermement que la préférence de Samsung pour Bing est due aux fonctionnalités d’IA qu’il offre, et cette décision a mis Google en mode ‘panique’. La concurrence est rude pour conserver la place de moteur de recherche par défaut sur les appareils Galaxy, et Google travaille d’arrache-pied pour intégrer Magi AI à son moteur de recherche et proposer une alternative convaincante à Samsung. Pour gagner la faveur de Samsung, Google pourrait envisager de proposer des prix plus bas pour les licences Google Mobile Services, mais rien n’est encore confirmé.

Le lancement initial de Google Magi sera limité aux États-Unis, avec un maximum d’un million d’utilisateurs, et s’étendra à 30 millions d’utilisateurs d’ici la fin de l’année. Google espère ainsi garder sa position de leader sur le marché des moteurs de recherche, malgré la menace que représente le passage éventuel de Samsung à Bing pour ses appareils Galaxy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *