18 juin 2024

Yacine El-Mahdi Oualid et Mohamed Arkab coordonnent leurs actions pour soutenir les start-up algériennes dans les hydrocarbures

Yacine El-Mahdi Oualid, ministre de l’Économie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, en collaboration avec le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, participe à une réunion de coordination pour encourager les start-up algériennes à développer des solutions numériques et des moyens de l’e-paiement dans le domaine des hydrocarbures.

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a coprésidé, lundi à Alger, une réunion de coordination sur les solutions numériques et le développement des services et des moyens de l’e-paiement, en présence du ministre de l’Économie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid, selon un communiqué du ministère.
Yacine El-Mahdi Oualid,ministre de l’Économie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, s’investit pleinement dans la recherche de débouchés pour les start-up algériennes. Il a ainsi participé, en collaboration avec le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, à une réunion de coordination sur les solutions numériques et le développement des services et des moyens de l’e-paiement.

Lors de cette réunion, qui s’est tenue au siège du ministère de l’Énergie et des Mines, le président de l’Autorité de régulation des hydrocarbures, le président directeur général de Naftal, ainsi que des cadres des deux ministères et des chefs et représentants de dix start-up dans le domaine des hydrocarbures étaient également présents.
Plusieurs start-up ont présenté différents exposés, dont «S Pay3» sur l’e-paiement en général, «Gatesoft» sur le développement de l’e-paiement en matière de distribution des produits pétroliers, et «Petro pay» sur la numérisation, le paiement et la gestion électronique en matière de stockage et de distribution des produits pétroliers.

Yacine El-Mahdi Oualid, a souligné l’importance de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de l’encouragement et de la dynamisation du rôle des start-up dans le soutien de l’économie nationale, la promotion et la généralisation de la numérisation. . Il a également souligné l’importance de l’association des start-up aux domaines de gestion des produits pétroliers, de l’électricité et des hydrocarbures, afin d’améliorer, de moderniser et de développer leurs services en recourant aux applications technologiques et numériques modernes.

Le ministre l’Économie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, connu pour son engagement en faveur du développement des start-up en Algérie, s’investit sans relâche pour trouver des débouchés et des opportunités pour ces jeunes entreprises innovantes. Sa présence active lors de cette réunion de coordination illustre sa volonté de travailler en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes du secteur, afin de favoriser l’émergence d’un écosystème favorable à l’essor des start-up en Algérie. La réunion de coordination de lundi en est une preuve supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *