16 juin 2024

Pour renforcer la sécurité nationale et servir les intérêts des citoyens
Le Président Tebboune ordonne la numérisation complète des Domaines, Impôts et Douanes

La numérisation des secteurs des domaines, impôts et douanes en Algérie devrait faciliter les tâches des différents services de l’État envers les citoyens et permettre la création d’une base de données algérienne. Cette initiative vise également à lutter contre la corruption et la bureaucratie et à garantir la transparence dans la gestion de ces secteurs vitaux, qui sont la colonne vertébrale de l’État.

Le Président de la République a donné instruction au Ministre des Finances et au Ministre de la Numérisation de mettre en place, dans un délai de six mois, la numérisation des domaines, des impôts et des douanes, en vue d’une numérisation complète. Cette première étape devrait permettre la création d’une base de données algérienne immédiate et urgente, afin de faciliter les tâches des différents services de l’État envers les citoyens. Les ministres concernés ont été exhortés à faire appel aux meilleurs experts internationaux, capacités nationales et bureaux de recherche pour atteindre cet important objectif national.

Le Président Tebboune a souligné que l’objectif de la numérisation va au-delà de la modernisation des transactions administratives, car il s’agit d’une question de sécurité nationale et de servir les intérêts des citoyens, notamment la définition précise de la propriété de l’Etat et de l’individu.
Le ministre des Finances a affirmé que la numérisation du secteur est une priorité pour son ministère, qui a mobilisé toutes les ressources nécessaires pour atteindre cet objectif. Des objectifs à court, moyen et long terme ont déjà été fixés pour accélérer la numérisation du secteur, avec pour première étape la numérisation de 41 centres des impôts -CDI- à travers le pays, permettant ainsi aux citoyens de récupérer électroniquement les titres fonciers avant la fin de l’année en cours.

Ce projet de numérisation est motivé par une volonté politique de lutter contre la corruption et la bureaucratie, et de garantir la transparence dans la gestion de ces secteurs vitaux, qui sont la colonne vertébrale de l’Etat. Le Président a clairement indiqué qu’il existe des actes délibérés visant à bloquer le processus de numérisation, estimant que sans numérisation du secteur fiscal, il est presque impossible d’imposer l’impôt sur la fortune basé sur la propriété immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *