18 mai 2024

Le déploiement de ChatGPT menacé par une plainte déposée par le CAIDP – Center for AI and Digital Policy-

Le Centre for AI and Digital Policy (CAIDP), une organisation de recherche à but non lucratif américaine, a déposé une plainte auprès de la Federal Trade Commission (FTC) -équivalent de notre ARPCE- alléguant qu’OpenAI viole la loi FTC en publiant de grands modèles d’IA en langage comme GPT-4. Selon le CAIDP, ces modèles sont « partiaux, trompeurs » et menacent la vie privée et la sécurité publique, tout en ne respectant pas les directives de la Commission appelant à ce que l’IA soit transparente, juste et facile à expliquer.

Le CAIDP souhaite que la FTC enquête sur OpenAI et suspende les futures versions de grands modèles de langage jusqu’à ce qu’ils respectent les directives de l’agence. Les chercheurs veulent qu’OpenAI exige des examens indépendants des produits et services GPT avant leur lancement. Le CAIDP espère également que la FTC créera un système de signalement des incidents et des normes formelles pour les générateurs d’IA.

Les détracteurs de ChatGPT, de Google Bard et de modèles similaires ont mis en garde contre des résultats problématiques, notamment des déclarations inexactes, des discours de haine et des préjugés. Le Centre souligne qu’OpenAI lui-même avertit que l’IA peut « renforcer » les idées, qu’elles soient vraies ou non.
Bien qu’il n’y ait aucune garantie que la FTC donnera suite à la plainte, si elle fixe des exigences, cela affectera le développement dans l’ensemble de l’industrie de l’IA. Les entreprises devraient attendre les évaluations et pourraient subir davantage de répercussions si leurs modèles ne satisfaisaient pas aux normes de la Commission. Bien que cela puisse améliorer la responsabilisation, cela pourrait également ralentir le rythme actuellement rapide du développement de l’IA.


A savoir:
C’est quoi les directives
?
Les directives mentionnées dans le texte se réfèrent aux principes éthiques soulignent la nécessité pour les systèmes d’IA d’être transparents, justes et responsables, et pour les développeurs d’IA de respecter les droits fondamentaux et la protection de la vie privée. Les directives de la FTC pour l’IA incluent également des exigences en matière de divulgation, de responsabilité et de sécurité pour garantir que les modèles d’IA soient utilisés de manière éthique et responsable.


C’est qui le CAIDP?
Le CAIDP (Center for AI and Digital Policy) est une organisation de recherche à but non lucratif basée à Washington D.C. aux États-Unis. L’organisation se concentre sur les politiques publiques liées à l’IA et au numérique, et travaille à l’élaboration de politiques réglementaires pour garantir que l’IA et les technologies numériques soient utilisées de manière responsable et éthique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *