18 juin 2024

ATM Mobilis investit dans l’avenir en réservant 1% de son chiffre d’affaires pour les startups et la numérisation en Algérie

ATM Mobilis a réalisé une année exceptionnelle dans l’histoire de la téléphonie mobile en Algérie, avec un chiffre d’affaires de 144 milliards de dinars, représentant une évolution de plus de 18% par rapport à l’exercice 2021. Au quatrième trimestre, ATM Mobilis a enregistré une croissance de plus de 13% par rapport au troisième trimestre et de 36% par rapport au quatrième trimestre de l’année 2021.

L’EBITDA a également progressé de plus de 17% pour atteindre 61 milliards de dinars grâce à la mise en œuvre d’une stratégie visant à améliorer les performances et la qualité du réseau en matière de couverture et de débit. Cette année historique a été marquée par l’accompagnement remarquable de l’opérateur lors de l’organisation de plusieurs événements d’envergure, tels que les Jeux Méditerranéens d’Oran et le sommet arabe à Alger.

Le Président Directeur Général d’ATM Mobilis, Monsieur Chaouki BOUKHAZANI, a déclaré que le grand défi est d’inscrire ces performances dans la durée et que la durabilité de ces performances est liée à l’instauration d’une culture d’entreprise encourageant et valorisant le travail, l’innovation et l’initiative. Il a également salué l’adhésion et l’effort de l’ensemble des employés d’ATM Mobilis pour atteindre cette performance historique. En outre, ATM Mobilis a pris la décision de réserver annuellement 1% de son chiffre d’affaires (1,4 milliards de dinars pour cette année) pour contribuer au développement des startups et de la numérisation en Algérie, conscient de l’importance de l’économie de la connaissance, des startups, de la recherche et du développement pour l’avenir du pays.

C’est quoi L’EBITDA
L’EBITDA est un indicateur financier qui signifie « Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization » ou en français « Bénéfice Avant Intérêts, Impôts, Dépréciation et Amortissement ». Il est utilisé pour mesurer la performance d’une entreprise en évaluant sa capacité à générer des profits à partir de ses opérations principales, en excluant les coûts et les charges qui ne sont pas directement liés à ces opérations.

L’EBITDA est souvent utilisé pour comparer la performance de différentes entreprises, car il permet d’éliminer les différences de structure financière, de taux d’imposition, de politique d’amortissement et d’investissement. Toutefois, il convient de noter que l’EBITDA ne prend pas en compte les coûts de financement, les impôts, la dépréciation des actifs et les amortissements, qui sont des éléments importants pour évaluer la santé financière à long terme d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *