18 juin 2024

Baidu lance ERNIE, concurrent de ChatGPT et Bard

Le 30 novembre 2022, OpenAI, financé par Microsoft, dévoilait ChatGPT, un chatbot fondé sur l’intelligence artificielle générative, capable de tenir une conversation de manière autonome. Depuis, le robot conversationnel fait de l’ombre aux entreprises concurrentes. Google ne se laisse pas faire, et vient de lever le voile sur Bard, un agent conversationnel en phase de test auprès d’un nombre limité d’utilisateurs avant de lancer une version publique dans les semaines à venir. Un troisième acteur majeur entre désormais dans l’arène : ERNIE, développé par Baidu, qui deviendra la plus grande entreprise chinoise à proposer un chatbot d’IA conversationnelle.

Jamais deux sans trois. Le géant chinois va rendre public un équivalent de ChatGPT, baptisé « ERNIE bot » ou en chinois « Wenxin Yiyan ». ERNIE, signifie « Enhanced Representation through Knowledge Integration », c’est un modèle de langage qui a été introduit en 2019. Baidu devrait terminer les phases de test en mars 2023, avant un lancement auprès du grand public à une date encore inconnue. De ce que l’on sait c’est qu’ERNIE est capable « d’effectuer un large éventail de tâches, notamment la compréhension du langage, la génération de langage et la génération de texte en image. »

Les chercheurs à l’origine d’ERNIE affirment que leur chatbot est plus performant que les robots existants, y compris ChatGPT-3. Selon Baidu, « ce qui distingue ERNIE des autres modèles linguistiques, c’est sa capacité à intégrer des connaissances approfondies à des données massives, ce qui se traduit par des capacités de compréhension et de génération exceptionnelles. »
Les premiers résultats financiers sont encourageants.

Une personne proche du dossier a déclaré à Reuters la semaine dernière que Baidu prévoyait de lancer un tel service en mars. La personne a déclaré que Baidu vise à rendre le service disponible en tant qu’application autonome et à le fusionner progressivement dans son moteur de recherche en incorporant les résultats générés par le chatbot lorsque les utilisateurs effectuent des demandes de recherche.
L’annonce de Baidu a provoqué un accroissement de 15% du prix de l’action de l’entreprise à la bourse de Hong Kong, atteignant son plus haut niveau depuis mi-février 2022.

Il sera d’abord mis à disposition des utilisateurs en tant qu’agent conversationnel, avant d’être intégré au moteur de recherche de Baidu, cœur d’activité de l’entreprise. Le groupe n’exclut pas d’élargir ses champs d’application à d’autres domaines, pour maintenir sa place dans la course technologique mondiale. Elle se diversifie en investissant dans les voitures autonomes ou encore le cloud, avec plus ou moins de succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *