16 juin 2024

50.000

Trouver et retenir divers talents pour des rôles techniques est un défi permanent car le déficit de compétences dans le secteur IT continue de faire débat.. Les entreprises font des efforts énormes pour diversifier leurs viviers de talents, des études ont montré qu’il en manque encore. Après la mise en place des structures pour lancer des startups, voilà qu’arrive une décision ministérielle de former 50 000 ingénieurs en informatique d’ici juin 2025. Oui, c’est bien écrit 50.000 ingénieurs, licences et masters en informatique. Domaine devenu indispensable dans notre monde moderne, l’informatique ne cesse de se développer depuis plusieurs décennies. Elle offre ainsi une multitude de métiers dans des secteurs très variés. Former 50.000 informaticiens cela veut dire qu’il y a donc un plan et une vision mûrement réfléchie qui est nous semble-t-il la transformation numérisation et qui doit se concrétiser sur le terrain. C’est une accélération du calendrier de la transformation digitale des entreprises et du services publiques va aboutir à un boom sur les besoins en talents, Et le MERS tente d’aller plus vite. Former oui mais bien formé car ils sont les talents d’aujourd’hui et de demain.
Si l’on analyse le monde, on se rend compte qu’il y a un besoin urgent pour les entreprises et les pouvoirs publics en terme de ressource humaine dans l’informatique. En effet, 67% des personnes interrogées au niveau mondial déclarent ne pas disposer des formations nécessaires pour acquérir les compétences numériques exigées aujourd’hui par les entreprises. 
Les avantages d’une main-d’œuvre bien formée ont été bien documentés, mais les progrès ont été hésitants et souvent décevants, même avec les meilleures intentions. Une chose est certaine : l’informatique recrute quelle que soit la spécialité.
Enfin, le mois de décembre est béni des Dieux: loi sur les autoentrepreneurs, élargissement du monde des startups et sortie sur le marché de la licorne Yassir. Que de bonnes nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *