18 juin 2024

Selon le WSTS
Le marché des semiconducteurs devrait croitre de 4,4 % en 2022

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est semiconducteurs-confrontes-a-un-retournement-de-cycle-1318672-1024x538.jpg.

Le marché mondial des semiconducteurs devrait ralentir à 4,4 % de croissance en 2022, suivi d’une baisse de 4,1 % en 2023 selon le WSTS — World Semiconductor Trade Statistics, une organisation professionnelle mondiale des statistiques de l’industrie du semiconducteur —. Après une forte croissance de 26,2 % en 2021, le WSTS a révisé ses prévisions à une croissance à un chiffre pour le marché mondial des semiconducteurs en 2022 avec une taille totale de 580 milliards de dollars, en hausse de 4,4 %.

Dans sa prévision d’automne — WSTS Semiconductor Market Forecast Fall 2022 —, il révise en forte baisse ses prévisions par rapport à celles de juin dernier. Le WSTS table cette fois sur une hausse de 4,4 % du marché cette année (contre +16,3 % en juin dernier) soit la modique somme de 580 milliards de dollars, et prévoit un recul de 4,1 % en 2023. Les prévisions du WSTS ont abaissé l’estimation de la croissance à mesure que l’inflation augmente et que les marchés finaux connaissent une demande plus faible.

Baisse dans la zone Asie-Pacifique
En 2022, toutes les zones géographiques devraient connaitre une croissance, sauf la plus grande région, l’Asie-Pacifique, qui devrait voir une baisse de 2 %, avec un chiffre d’affaires estimé à 336,15 milliards de dollars. Les autres régions devraient afficher une croissance. L’Amérique de 17 % avec un chiffre d’affaires de 142,14 milliards de dollars, l’Europe de 12,6 %, 53,77 milliards et le Japon de 10 % pour 48,06 milliards.

Plus forte croissance pour les capteurs
Globalement, le marché des circuits intégrés devrait afficher une croissance de 3,7 % à 480 milliards de dollars. Cette année, la croissance devrait être tirée par les circuits analogiques (+20,8 % pour 89,55 milliards de dollars), les capteurs (+16,3 % pour 22,26 milliards), les circuits logiques (+14,5 % pour 177,24 milliards) et les discrets (+12,4 % pour 34,1 milliards). La plus forte chute des ventes devrait sans surprise concerner les mémoires (-12,6 % à 134,4 milliards) suivies des composants Micro (-1,8 % à 78,79 milliards). Les ventes de circuits optoélectroniques devraient enregistrer une faible croissance : +0,9 %, à 43,78 milliards.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *