16 juin 2024

En raison d’une demande qui s’affaiblit
TSMC baisse la voilure

TSMC n’est pas ébranlé par la conjoncture qui se dégrade, mais en subit les secousses. En raison d’une demande qui s’affaiblit et de l’ajustement des stocks chez ses clients, le premier fondeur mondial réduit à 36 milliards de dollars ses prévisions d’investissement pour 2022, contre un objectif initial de 40 milliards. Au troisième trimestre, TSMC a investi 8,75 milliards de dollars, soit 25,47 milliards depuis le début de l’année.

Premier fondeur mondial, TSMC a réalisé au troisième trimestre un chiffre d’affaires de 19.20 milliards de dollars américains, en hausse de 14,8% par rapport au trimestre précédent et en progression de 47,9% par rapport au 3e trimestre 2021, pour un bénéfice net de 8.80 milliards américains (+18,5% par rapport au 2e trimestre 2022 ; +79,7% par rapport au 3e trimestre 2021), soit une marge nette de 45,8%.

Lors du troisième trimestre, les ventes de TSMC pour des circuits intégrés réalisés en technologie 5 nm ont représenté 28% de son CA total, à comparer à 26% pour celles réalisées en technologie 7 nm, 12% pour le 16 nm et 10% pour le 28 nm. Ainsi, son activité en circuits avancés (7 nm et moins) a représenté 54% de son CA trimestriel.

Sa clientèle américaine a représenté 72% de son chiffre d’affaires du trimestre, à comparer à 10% pour le reste de l’Asie-Pacifique, 8% pour la Chine, 5% pour l’Europe (zone EMEA) et 5% pour le Japon.
Pour le quatrième trimestre 2022, TSMC s’attend ainsi à réaliser un CA compris entre 19,9 et 20,7 milliards de dollars, à comparer à 20,23 milliards lors du 3e trimestre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *