10 août 2022

Une plateforme numérique dédiée aux artisans: Promotion du patrimoine national et du produit artisanal

Cette plateforme numérique se veut un moyen moderne pour préserver l’authenticité du travail effectué par ces artisans. L’annonce du lancement de cette plateforme numérique a été faite par le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la micro-entreprise, Nassim Diafat. Une plateforme qui servira à accompagner cette importante activité économique, selon le ministère délégué.

L’introduction des nouvelles technologies dans les métiers de l’artisanat en Algérie devrait permettre de résoudre les nombreux problèmes auxquels sont confrontés les artisans lors de l’exercice de leur activité, notamment le manque de matière première et la difficulté de commercialiser leurs produits.
Il faut reconnaitre que le métier de l’artisanat a été longtemps négligé et il était utopique d’évoquer sa numérisation ou l’introduction des nouvelles technologies dans cette activité. Bien qu’il s’agisse d’un secteur qui crée de l’emploi, surtout pour les gens non diplômés ou n’ayant pas fait d’études, l’artisanat a été délaissé. Il s’agit d’un créneau qui offre des formations et permet à ceux qui n’ont pas suivi des études, de se former ou d’embrasser un métier.
Pis encore, l’importation de produits contrefaits et bon marché a beaucoup nui à tout ce qui relève du secteur de l’artisanat qui a failli carrément disparaitre.
Avec cette plateforme numérique dédiée aux artisans, c’est toute la volonté politique des plus hauites autorités du pays qui est affichée. Force est de constater qu’il y a une réelle volonté politique de préserver l’activité artisanale.
La plateforme dédiée à cet effet a pour objectif de recenser les artisans du pays de manière à les accompagner pour mieux s’organiser et préserver ainsi des métiers ancestraux qui continuent de résister au temps.
A l’évidence, cette opération passe par l’usage des nouvelles technologies. La plateforme numérique permettra ainsi aux artisans de nouer des contacts entre eux et d’échanger sur tout ce qui se rapporte à leurs métiers et activités.
Grâce à cette plateforme, ils auront aussi la possibilité de se réunir régulièrement et virtuellement car le plus important consiste à rester en contact, a-t-on expliqué auprès du ministère délégué qui est à l’origine de cette initiative. Les artisans profiteront de cet espace d’échange et d’interactivité pour développer des services et des offres en ligne.
Grâce à cette plateforme et à leurs échanges, les artisans des différentes régions du pays pourront également créer des points de vente en ligne et des sites internet pour faire connaitre leurs produits. A terme, ils parviendront à mettre en place leur propre réseau pour développer davantage leurs activités.
L’usage des nouvelles technologies ainsi que l’adoption d’une méthode de travail basée sur la numérisation, finiront par moderniser le secteur, lequel est appelé à contribuer au développement durable en Algérie. Du fait de la conjoncture économique actuelle, il est devenu vital de révolutionner les modes de gestion et de travail à travers la numérisation de ce créneau et par conséquent l’encouragement startups et des activités artisanales.
Cette numérisation vise la promotion du produit artisanal compte tenu de l’importance de cette activité dans la promotion du patrimoine national et du développement économique durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *