16 juin 2024

Déploiement accru des nouvelles technologies L’autre défi pour la réussite des Jeux méditerranéens d’Oran-2022

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est uneB468.jpg.
IT Mag n°468

La réussite de l’organisation de 19e édition des Jeux méditerranéens (JM), prévue à Oran cet été, passe par une couverture irréprochable en matière de connexion internet. Il s’agit d’un défi majeur que l’Algérie doit impérativement relever quand on sait que les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont un rôle déterminant dans la réussite de chaque événement.

L’Algérie qui accorde une importance capitale à cet événement sportif est appelée à donner une meilleure image du pays dans la mesure où ce sont presque tous les pays du pourtour méditerranéen qui seront présents à Oran. Pour assurer une couverture médiatique à la hauteur des attentes, l’Algérie s’est engagée à déployer de gros moyens en matière de la connexion internet et par conséquent de la téléphonie mobile ainsi que la couverture par satellite.
C’est dans ce sens que deux ministres du gouvernement ont effectué récemment des visites sur le terrain, la semaine dernière, pour s’enquérir des préparatifs, mais aussi et surtout de tout ce qui a été entrepris en matière de déploiement télécom et autres.
Lors de ces Jeux, de nombreux services seront inclus, comme la connexion wifi et filaire aussi bien à l’intérieur des stades et des installations sportives qui accueilleront les compétitions qu’au sein du Village méditerranéen. De ce fait, le débit internet doit être revu à la hausse pour améliorer la connexion et assurer une meilleure couverture pour la téléphonie mobile et les envois des différents médias.
En effet, le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki ainsi que le ministre de la Numérisation et des Statistiques, Hocine Cherhabil, se sont déjà rendus à Oran pour superviser les derniers tests techniques effectués sur les équipements internet à haut débit au sein des infrastructures et des installations sportives, qui devront accueillir la 19e édition des Jeux méditerranéens Oran-2022.
Dans un autre côté, le Groupe Algérie-Telecom a déjà achevé l’installation de tous les équipements d’internet de haut débit au niveau de toutes les infrastructures sportives qui accueilleront les compétitions sportives ainsi qu’au niveau du Village méditerranéen où seront hébergées les délégations participantes.
Pour ce faire, la capitale de l’Ouest du pays a été généreusement équipée en infrastructures de télécommunications à la hauteur des exigences et des attentes que requiert l’organisation de cette manifestation sportive régionale, appelée à donner une meilleure image de l’Algérie.
A cet égard, le Groupe Algérie-Telecom est à pied d’œuvre depuis plusieurs mois afin de fournir l’infrastructure des télécommunications nécessaire à la réussite de l’événement. Ainsi, Algérie-Telecom a opté pour les technologies de pointe en utilisant la fibre optique pour une meilleure connexion internet et une excellente couverture en téléphonie mobile.
Rien ne sera laissé au hasard et les invités de l’Algérie seront surpris par le degré de développement enregistré par le pays en matière de déploiement de la haute technologie et surtout des moyens colossaux consacrés à la généralisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
La sécurisation et la redondance du réseau ne sont pas en reste et, à ce titre, cette mission sera assurée de manière totale par l’exploitation des capacités du satellite algérien AlcomSat1. L’Algérie qui est passée d’une connexion à 128 kilo-octets à 10 mégabits au minimum a grandement investi dans la connexion internet et la bande passante pour être au diapason des pays développés. L’Algérie aura lancé une série de mesures visant à moderniser ses infrastructures pour améliorer la qualité des services internet et téléphoniques.
Ainsi, près de 200 000 km de câble en fibre optique ont été déployés à travers le territoire national à fin 2021, dans le cadre de la stratégie nationale visant à raccorder l’ensemble des wilayas au réseau téléphonique et internet très haut débit.
Partant, les autorités du pays entendent assurer une médiatisation la plus large possible à ces Jeux, avec fort probablement la présence des équipes de BeInSport en Algérie pour couvrir l’ensemble des compétitions sportives, en plus des équipes d’autres médias des pays participants. Ce serait une première et un grand défi pour l’Algérie qui accueille ces Jeux pour la deuxième fois de son histoire, après ceux de 1975.
Aussi, l’importance qu’accorde l’Algérie à ces JM s’est traduite également l’intérêt que porte le président de la République à ce rendez-vous puisqu’il a reçu dimanche dernier, le président du Comité international des jeux méditerranéens (CIJM), Davide Tizzano en compagnie du ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag et du Commissaire de ces Jeux, Mohamed-Aziz Derouaz.
Ce n’est pas la première fois que le chef de l’Etat reçoit les organisateurs de ces Jeux à qui, il a réitéré à chaque occasion, l’ambition de l’Algérie de réussir ce rendez-vous. Une réussite qui passe par une organisation irréprochable, notamment par le déploiement des nouvelles technologies.g

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *