16 juin 2024

Facebook s’effondre en bourse

En bourse, tout se paie cash. Des résultats trimestriels décevants et Meta -maison mère de Facebook- viennent de connaitre la pire baisse boursière de l’histoire des entreprises américaines. 230 milliards de dollars de valorisation se sont envolés en 24 heures, ce qui peut interroger sur sa capacité à rapidement se redresser.

À Wall Street depuis 2012, Facebook a, pendant longtemps, fait partie des bons élèves. Certaines crises, notamment politiques, ont provoqué la baisse de son action, mais jamais l’entreprise n’avait été punie pour ses résultats financiers. C’était neuf et on avait besoin d’exemple.
Jeudi 3 février, a la publication de ses résultats pour le quatrième trimestre de 2021, l’action Meta s’est effondrée. En 24 heures, elle est passée de 323 à 237 dollars, une baisse de près de 20 %. La valorisation de l’entreprise en a pris un coup et a perdu 230 milliards de dollars en 24 heures. Meta vaut aujourd’hui plus de 660 milliards de dollars. Elle rentre dans le Guinesse book comme la plus grosse perte des entreprises des États-Unis en bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *