18 juin 2024

Huawei change-t-elle de cap? Elle vient de lancer une automobile

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est aito-m5-huawei-02.jpg.

L’entreprise chinoise Huawei, qui était leader mondial de la vente de smartphones il y a à peine un an, a depuis perdu 47 % de son chiffre d’affaires dans cette branche. Selon les résultats publiés en août dernier, il a décliné de 59 milliards de dollars pour s’établir à 41 milliards de dollars. Pour rappel, Huawei a déclaré un chiffre d’affaires de l’année 2020 de plus de 100 milliards de dollars. Au début de 2020, Huawei était devenu le premier fabricant mondial de smartphones. Mais à la suite des sanctions américaines, il ne figure maintenant même plus parmi les cinq premiers mondiaux du secteur, y compris en Chine. Les sanctions ont in fine forcé Huawei à se recentrer stratégiquement sur des secteurs comme les logiciels, l’informatique d’entreprise ou les véhicules intelligents.

Huawei est elle en train de changer de stratégie ? personne ne le sait, mais le ban américain de Huawei les a fait réfléchir et réagir. Moins d’une semaine après que la start-up chinoise de voitures électriques Nio ai annoncé son dernier véhicule électrique qui concurrence durement la Tesla, Huawei vient publié des détails sur un véhicule dont les spécifications auraient battu le modèle Y de Tesla.
Le géant chinois de la technologie Huawei est surtout connu pour ses produits de télécommunications et ses smartphones — cette année, il en vendra moins de 100 millions d’unité selon les statistiques —, et affirme qu’il ne fabriquera pas de voitures à lui seul, bien qu’il ait travaillé avec des constructeurs automobiles sur des véhicules électriques, hybrides — électrique et carburant — sans oublier la conduite autonome.

Recentrage stratégique
Se trouvant sans débouché pour ses smartphones, Huawei se lance sur le marché de l’automobile en utilisant ses hardwres et logiciels. En effet, la première voiture — Aito M5- sorti sur le terrain sera équipé du système d’exploitation HarmonyOS de Huawei et fonctionnera à la fois à l’électricité et au carburant selon la déclaration en personne de Richard Yu, directeur exécutif et PDG du groupe d’entreprises grand public de Huawei.
Yu a affirmé dans sa présentation d’une heure que l’Aito M5 offre une puissance de pointe et une autonomie qui sont meilleures que le modèle Y. Cependant, contrairement aux voitures de Tesla, l’Aito M5 n’est pas uniquement alimenté à l’électricité, car il dispose d’un réservoir de carburant pour étendre l’autonomie lorsque la batterie est épuisée. Certaines des nombreuses autres caractéristiques décrites par Yu comprenaient un verre insonorisé à double couche. L’Aito M5 est le premier modèle de la marque Aito du constructeur automobile Seres, dont les voitures ont déjà incorporé des composants Huawei selon son PDG Yu.
Seres, également connu sous le nom de SF Motors, est une filiale basée dans la Silicon Valley du constructeur automobile Sokon basé à Chongqing, selon le site Web de la société mère. Seres indique sur son site Web qu’il est « positionné pour construire et vendre de manière indépendante sur deux des plus grands marchés du monde, les États-Unis et la Chine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *