17 août 2022

46% du trafic en 3G: 14 000 pétabytes échangés

01010101Presque 14 000 pétabytes –soit 13 733 888 To exactement, selon ABI Research, est le trafic de données dans le monde en 2012. Il ajoute que le trafic data en 3G représentait 46% de cette somme, soit une augmentation de 130% d’une année sur l’autre (de 2011 à 2012 donc). Pour 2013, ABI Research parle plutôt de 4G où il estime que la croissance de données échangées en 3G devrait s’établir à +99% contre +207% pour celle sur les réseaux 4G/LTE. Il y a donc un tassement de la data 3G et une explosion de la data 4G. Mais où partent ces données ? Comme chacun sait, l’utilisation des nombreux services mobiles demande toujours plus de données. En 2012, il y a eu 36,2 milliards d’applications qui ont été téléchargées sur des smartphones, en hausse de 88% par rapport à 2011. En 2013, on prévoit une très forte hausse des téléchargements d’applications. Par ailleurs, en 2012, les datas provenaient de la navigation Web et cette tendance devrait s’inverser puisqu’en 2018, la vidéo et en particulier le streaming vidéo vont prendre plus de 56% du trafic data mondial, ce qui a fait dire à ABI Research que ces tendances vont faire changer le business model des opérateurs télécoms mobiles qui, aujourd’hui, voient leurs revenus liés à la voix et aux SMS fondre. Enfin, selon ABI Research, en 2013, il se vendra plus de 275 millions de smartphones compatibles 4G/LTE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *