17 mai 2022

Ouverture du Mobile World Congress, en Espagne La data comme élément de disruption

La grand’messe mondiale des télécoms vient de commencer aujourd’hui. Immense est le mot qui peut designer le Mobile World Congress de cette année qui est d’ailleurs sous le slogan « Redéfinir le mobile ».
Comme chaque année, plusieurs équipementiers ont déjà présenté leurs nouveaux produits la veille de l’ouverture officielle. Nokia a attendu la première journée pour mettre en avant ses nouveaux produits qui tournent sous Windows Mobile. On se souvient que l’année dernière, au MWC 2011, Nokia et Microsoft se sont donnée la main pour travailler ensemble. Le résultat n’est pas encore là. En effet, Nokia a présenté trois nouveaux téléphones avec Symbian : l’Asha 202 (double puce), 203 et 302 qui sont des terminaux d’entrée de gamme ainsi qu’un terminal 4G à destination du marché américain. Pour sa part, Huawei se lance dans  l’aventure des smartphones. Il avait raté la première phase, celle où les Nokia et autres Motrola en ont bien profité et en même temps créé une division entreprise pour cet effet.  Huawei est présent en Algérie et comme nous l’avait affirmé M. Isabelle, responsable communication : « Nous avons un distributeur en Algérie et nos smartphones seront distribués prochainement. » Huawei qui a présenté, comme prévu, son smartphone Ascend D Quad  cœur va attaquer le marché mondial bien qu’il ne soit pas un nouveau venu dans les mobiles, mais jusqu’ici se contentait de téléphones simples et de smartphones d’entrée de gamme qui n’étaient pas estampillés par sa marque. Objectif : 60 millions d’unités vendues. A ce salon, les stands n’ont pas désempli depuis le matin et c’est un salon de professionnels. Tout ce qui va pour les télécoms est disponible avec une nouveauté depuis deux ans ; un hall complet dédié aux applications.
Ce constat nous permet d’affirmer que le monde du mobile a encore devant lui énormément de potentiel, que ce soit dans le matériel mais aussi dans les appels et surtout dans les différents services qui tournent autour de cet écosystème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *