23 janvier 2022

Younes Grar, directeur général d’AnimApp : « Notre société développe des applications sur l’ensemble des OS mobiles en Algérie »

Le développement d’applications mobiles natives sur les différentes plates-formes mobiles se fait à la volée, grâce à une technologie propriétaire et brevetée qui est « AnimApp Platform »

Younes Grar, DG d'Animap Algérie

Installée depuis près d’une année en Algérie, AnimApp est l’une des premières entreprises internationales spécialisées dans le développement d’applications sur mobile, et plus exactement sur smartphone et tablette tactile. C’est une entreprise à la base fondée par des Algériens installés à l’étranger qui s’est très vite implantée aux quatre coins du globe, grâce au développement de son activité et à l’augmentation du nombre de ses clients de par le monde. Elle compte aujourd’hui des bureaux au Canada, aux Etats-Unis et en Europe. Selon le premier responsable d’AnimApp en Algérie, en la personne de M.Younes Grar, l’installation de ce groupe en Algérie n’est pas un acte anodin, au contraire, « c’est une volonté souhaitée de la part des fondateurs de l’entreprise car pour eux, investir en Algérie, c’est avant tout un pari, celui de créer un centre de production en Algérie, avec un savoir-faire et de la matière grise algériens. C’est aussi un véritable défi que de rendre AnimApp Algérie une référence dans ce domaine d’activité à l’échelle nationale et internationale ». Pour sa première réalisation, AnimApp Algérie a conçu une application dédiée au journal arabophone Ennahar. « Cette application est notre fer de lance, elle fut entièrement imaginée, réalisée et déployée en Algérie par des Algériens; nous remercions les responsables du journal d’avoir cru en nous et de nous avoir fait confiance, nous sommes très fiers de son succès. » Pour rappel, l’application du journal Ennahar est disponible sur l’ensemble des plates-formes mobiles, tels que l’iOS (iPhone) ou sur les terminaux Android, même si nous n’avons pu avoir le nombre total des téléchargements depuis son lancement. « Il y a eu un véritable engouement pour cette application dans différents pays arabes comme le Liban. Certains jours, l’application atteignait les 700 téléchargements pour une application déployée sans avoir communiqué dessus », nous rappelle M. Grar.
Pour les responsables d’AnimApp, le développement d’applications mobiles natives sur les différentes plates-formes mobiles se fait à la volée, grâce à une technologie propriétaire et brevetée qui est « AnimApp Platform ». Cette dernière permet le développement d’une application sur l’ensemble des OS mobiles, qui sont iOS, BlackBerry, Android, Symbian et Windows Mobile. « L’Animapp Platform offre un gain de temps très important pour le développement sur mobile en cross plate-forme, à titre d’exemple, aujourd’hui le développement d’une application très complète et complexe sur iPhone peut prendre entre 8 et 9 semaines. Animapp Platform offre la possibilité de développer la même application  sur l’ensemble des cinq plates-formes mobiles dans le même laps de temps », nous précise l’un des responsables chez AnimApp. Cette solution de développement a bien un coût,  pour AnimApp, la tarification de chaque projet (application) dépend de sa nature, de ses fonctionnalités, de sa disponibilité sur les différentes plates-formes, etc. « Il n’y a pas de prix fixe correspondant à un type d’application », nous précise-t-on.
Le mBanking et le mPaiment sont les deux autres solutions technologiques sur mobile que les responsables d’AnimApp ont déjà mis en place au niveau mondial et qu’ils souhaiteraient voir prochainement déployées en Algérie. Pour ces deux solutions, l’entreprise a développé une plate-forme dédiée au développement et à la gestion de l’ensemble des opérations liées au mBanking et au mPaiment. Concrètement, Le mbanking permet aux banques de « proposer des services accessibles à travers les mobiles, tels que la consultation de comptes, le transfert d’argent, la géolocalisation de l’agence bancaire la plus proche ou la commande de son chéquier, ainsi que d’autres services ». Quant aux possibilités offertes par le mpaiment ou le paiement sans contact, AnimApp transforme le mobile en porte-monnaie électronique, « en associant une application mobile et la technologie du Near Field Contact (NFC), le mobile offre la possibilité de payer ses facture ou de faire des achats en ligne de façon confortable, avec un gain de temps considérable et tout ceci en garantissant la sécurité des usagers et de leurs informations de façon maximale ». Pour M. Younes Grar, « le mbanking et le mpaiment sont des systèmes déjà mis en place ». « Nous avons beaucoup de références au niveau d’institutions financières et bancaires internationales, ce ne sont pas des solutions qu’on vient tester en Algérie, se sont des solutions déjà approuvées, réalisées et déployées par AnimApp ». « Pour ces solutions de mbanking et de mpaiment, les solutions de proposées par AnimApp furent adoptés par différents clients comme Groupama, National Bank of Greece ou MoneyGram. Elle est basée sur le principe de libre service offrant un ensemble riche d’opérations bancaires aux clients mobiles, tout en offrant aux administrateurs de l’application, une plateforme de gestion centralisée pour la gestion des transactions, le support et l’administration ».
Si, actuellement, aucune de ces deux solutions n’a été déployée en Algérie, plusieurs discussions ont été entamées entre l’entreprise et les différentes autorités et entreprises concernées. Pour la solution du mpaiment par exemple, AnimApp a organisé une démonstration live très concluante avec la compagnie nationale Air Algérie, dont la démarche consiste à rendre possible l’achat et la réservation de billets d’avion depuis le site de la compagnie aérienne par la simple utilisation de la technologie NFC et de la solution de paiement mobile propre à AnimApp, en tenant compte de la réglementation algérienne de paiement, nous précise l’un des responsables et d’ajouter que « cette solution pourrait être une alternative efficace au manque de moyens de paiement autre que le cash, et en même temps cela va permettre de relancer le développement et la généralisation du e-commerce, qui n’a pas encore vu le jour en Algérie ». Enfin, Animapp compte répondre à des besoins typiquement administratifs, en réalisant des applications dédiés à rapprocher le citoyen des autorités administratives. Ces solutions permettent concrètement d’améliorer la qualité de l’information et des services des différentes institutions publiques, tant au niveau régional (les communes, les circonscriptions), qu’au niveau national. « Il est parfaitement imaginable de télécharger son extrait de naissance ou tout simplement consulter les différentes pièces à fournir pour la délivrance de son passeport directement sur son mobile », nous confie M. Younes Grar.
Pour cette année 2011, les perspectives de la start-up qui emploie une dizaine de personnes actuellement, c’est de recruter plus. En effet, l’entreprise compte bien recruter pas moins de cent autres collaborateurs d’ici à la fin de l’année, voire plus, si d’ici là la situation évolue positivement pour elle, c’est-à-dire la possibilité de se développer encore plus sur le marché national, car chez AnimApp, nous assure-t-on, « la volonté est grande, le savoir-faire est algérien, la production est algérienne, AnimApp est reconnu au niveau international, notre but est de devenir un acteur majeur au niveau national et continuer de l’être au niveau international, cependant, il est important que les entreprises nationales algériennes nous fassent confiance et qu’il y ait plus de possibilités de développement pour nous ». Pour les responsables d’AnimApp, « les objectifs sont bien définis, mais au-delà du potentiel de développement de l’activité et le taux de croissance escompté, nous voulons avant tout apporter des solutions algériennes déjà existantes dans différents pays du monde et les adapter chez nous, afin de répondre à un certain besoin de nos citoyens-consommateurs ». « Nous proposons des solutions capables de rendre service aux Algériens tout simplement. »

Une réflexion sur « Younes Grar, directeur général d’AnimApp : « Notre société développe des applications sur l’ensemble des OS mobiles en Algérie » »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *